mardi 2 mars 2010

La Guinée,sur RFI, c'est "Sékou TOURE" "en Noir" et point Final

Quand le Président Ahmed Sékou Touré est mort en 1984 (le 26 Mars), il avait laissé une Guinée ‘’pauvre’’, certes, mais pas plus qu’aujourd’hui : il faut demander maintenant aux guinéens ‘’sans voix’’ ce qu’il en est. Il avait laissé aussi une Guinée organisée, une société, une nation, et un peuple organisés et unitaires, une Armée organisée et Républicaine. La preuve, pour celle-ci, c’est qu’au jour de la mort d’AST, les officiers malinkés étaient les plus nombreux de l’Armée Nationale ; mais (et c’est là qu’on doit commencer à... [Lire la suite]
mardi 2 mars 2010

Juvénal Habyarimana, l'homme assassiné le 6 Avril 1994

Voici un autre livre qui pourrait aider à mieux comprendre les déssous des assassinats de chefs d'Etat sur le continent noir dès que ces derniers se montrent rétissants aux forces obscures, et qui oeuvrent dans le sens de l'unité nation et des peuples africains. L’assassinat du président rwandais Juvénal Habyarimana et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira a déclenché les massacres à caractère ethnique d’avril-juillet 1994, où plus d’un million de personnes ont trouvé la mort. La découverte de la boîte noire, dix ans après... [Lire la suite]
Posté par Rosescorpion à 14:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,