La semaine prochaine sera vraiment chargée en évènement pour la vie de la nation. Avec des rencontres et non des moindres sur des sujets aussi important que l'état de la situation des droits de l'homme que des évènements du 28 septembre.

D'abord, le lundi, le ministère de la justice animera une conférence de presse. Cette conférence, disons le devait avoir lieu la semaine écoulée. Mais elle a été reportée a une date ultérieure. Mais contrairement au premier communique, ce second qui  a été radiodiffusée ce soir  indique qu'il s'agit de faire l'état des lieux de la problématique des droits de l'homme en guinée. Point de faire l'élagage des grands dossiers de la transition comme l'indiquait le premier communique. Décidément, il y anguilles sous roches.
Le lendemain, le mardi, la commission nationale d'enquête sur les évènements du 28 septembre au stade du même nom va rendre le rapport d'enquête aux autorités.
A cet effet, le président par intérim, le premier ministre, les membres du CNDD présents a Conakry, les organisations de défense des droits de l'homme, la  société civile, la presse nationale et internationale, excusez du peu, la liste est longue sont cordialement invites.
Comme pour dire que la semaine qui s'annonce sera chargée pour la manifestation de la vérité.

Daouda Yansané
Source : guineelive