mrLe MDDR  s'Oppose à la Nomination des" Prédateurs " de l'ère Conté à la Primature

Notre Mouvement doit être perçu par tous et par chacun comme un organe d'accompagnement du Changement qualitatif déclenché par le CNDD le 23 décembre 2008, et à ce titre, qu'il n'est constitué que de patriotes qui, contre vents et marées se battront toujours dans le seul intérêt des populations guinéennes . Et ce, sans émotion, sans complexe, et sans complaisance aucune.

Chers compatriotes,

Depuis le 03 décembre 2009, date désormais historique dans les annales de la République de Guinée, jour de la tentative d'assassinat manquée contre la personne du Chef de l'Etat, le Capitaine Moussa Dadis  Camara, notre pays traverse une crise sans précédent doublée d'une situation d'atermoiement politique, d'interrogation et d'attentisme éprouvant.

Au - delà de la santé du Président de la République qui nous préoccupe au plus haut degré, le MDDR reste et demeure aussi très préoccupé de notre avenir fortement compromis par l'affairisme ambiant qui, pendant un quart de siècle a destructuré et mis en lambeaux toutes les réalités qui faisaient notre identité tant enviée jadis.

Le MDDR s'inscrit dès lors avec force et détermination dans la dynamique de la bonne conduite de la Transition qui doit mener notre pays à des élections libres, crédibles et transparentes, conditions sine qua non d'une délivrance du peuple éprouvé de Guinée.

Le MDDR se félicite par conséquent, de l'adresse à la nation du Général Sékouba Konaté, adresse au cours de laquelle il a fait montre d'une ouverture opportune et appropriée vers la classe politique guinéenne.

Ceci dit, le MDDR, le peuple de Guinée et tous les gens épris de justice se refusent de percevoir cette main tendue comme devant absoudre les auteurs de malversations, de crimes et d'autres indélicatesses.

Le  CNDD a le devoir de prendre la véritable mesure de ce phénomène, et de comprendre que le peuple de Guinée n'acceptera jamais que ses prédateurs se vêtissent d'habits sacerdotaux destinés à leur offrir une nouvelle virginité en les déculpabilisant des crimes commis.

Le CNDD doit savoir que la sagesse est africaine qui dit : ''ON NE TRESSE PAS LA TÊTE SUR DES POUX, SINON ON LA DÉFAIT AUSSITÔT"

En tout état de cause, le MDDR qui compte dans ses rangs des centaines de milliers de jeunes et de femmes patriotes prêts à se sacrifier pour la nation, ne se laissera point distraire, et s'opposera par tous les moyens possibles à toute tentative de récupération politicienne par une certaine opposition déphasée, dépassée et gérontocratique.

Le destin de la Guinée ne se décide pas à Paris, mais bien à Conakry.

Le peuple réclame un Premier Ministre propre, aux mains propres comme de la neige.

A bon entendeur, salut !

Le peuple et le MDDR veillent et attendent !

Pour le MDDR

Le Président

Ali Manet