Du voyage du Général Sékouba Konate , Président par intérim , nous retenons le principe de la nomination d’un Nouveau P. M . à la Place de Mr. Kabiné Komara.
Est-ce une solution pour sortir de la crise ? Nous pensons que non .
A notre avis , cette décision devrait venir des Négociations de Ouagadougou avec une mission bien précise : Organiser des Elections à la tête d’un Gouvernement de Transition.
Mais comment y arriver si l’Opposition politique est toujours passée à côté du débat ? . Elle demande toujours l’impossible et se focalise sur les détails au lieu de l’essentiel.

Bien avant l’avènement du CNDD, nous avions un Gouvernement de Transition conduit par Mr Lansana Kouyate.
L’Opposition qui ne devrait se battre que pour des Elections transparentes s’est alignée au Diable pour faire partir le Gouvernement de consensus. Elle s’était coagulée contre le PM Kouyate pour la simple raison qu’elle lui prêtait des intentions d’être candidat à la Présidence de la République.
Au Lendemain du départ de Lansana Kouyate le Nouveau Gouvernement Souare annonçait « la mort des élections législatives. » Un mois après Mr.Ben Sekou Sylla informa le publique : « Les caisses du CNI sont vides » sans présenter aucun bilan. L’aide du PNUD, du CEE, des Etats Unis et autres pays amis.Rien ; tout a disparu comme par miracle. ! Plus de 500milliardsfg et des matériels.
Qui s’est fait avoir ? Le Peuple ; après des centaines de morts.

A la prise du Pouvoir par des jeunes militaires sans expériences, l’argent nécessaire aux élections réapparut grâce à la baguette magique de la France. L’Opposition était prête pour toutes les Elections possibles en six mois ; législatives, présidentielles et communales, en plus de toutes les « Reformes Démocratiques. » En six mois !
Mais incapable d’affronter le CNDD avec un langage cohérent, incapable de mettre en place le CNT, du fond de leurs querelles byzantines nos politiciens se mirent d’accord sur l’IMPOSSIBLE : Le Départ inconditionnel de Dadis et du CNDD, avec un argument tout fait : « Dadis a l’intention de se présenter aux Elections Présidentielles. » Du déjà vu !. C’est le même procès d’intention qui a mis fin au Gouvernement de Consensus.
Du coup ils oublièrent l’Essentiel : La Constitution et les Lois Electorales.
Nous ramenant à l’inévitable question : SI DADIS s’en va qui le remplacera ?
C’est la même question qu’on se posait déjà au temps de Lansana Conte.
QUI REMPLACERA LE PRÉSIDENT ?
En demandant le départ pur et simple du Capitaine Dadis et du CNDD, les phares se sont immédiatement braqués sur les principaux acteurs politiques, individuels et collectifs.

A.) Collectivement l’Opposition guinéenne n’a jamais proposé un programme politique alternatif et passe la majeure partie de son temps dans des querelles byzantines.
Elle n’a jamais rencontré sa base pour expliquer sa politique. Se contentant de manipuler l’opinion publique national des analphabètes et des sous-informés, aidée par RFI et France 24, leur diplomatie étant gérée par Bernard Cauchemar.
Rares sont les guinéens qui peuvent cités 10 Partis Politiques ou reconnaitre 10 cigles sur les 96 enregistrés à ce jour. Ils sont tous confinés dans leurs Ghettos ethniques. Pour d’autres l’ethnie est si grande que même obtenir la reconnaissance de leurs propres familles est déjà une Victoire.
Ils ont mis fin au Gouvernement de Kouyate par un procès d’intention : « Il a l’intention d’être candidat. ». Dadis est victime du même Procès : « il veut être candidat. »
Ils se font utiliser par la France contre notre Souveraineté Nationale.
Ils ont piégé le CNDD au Stade du 28 Septembre comptant sur la Solidarité Nationale et la révolte populaire ; cela ne s’est pas matérialisé.
Ils n’ont reçu qu’endommager l’Unité Nationale.
Perdus dans leurs propres mensonges et la boutade du Peuple ,ils n’ont pas trouvés mieux que d’inviter des envahisseurs étrangers sur notre territoire national pour prendre le Pouvoir dans le sang de nos compatriotes.
En échange, qu’est-ce qu’ils offrent au Peuple ? Un chapelet de points d’interrogations.
COLLECTIVEMENT ILS NE VALENT PAS UNE PIECE DE RECHANGE.

B. ) Individuellement c’est encore pire ; la crise de confiance se creuse de jour en jour .
Une bande de cleptomanes et un Communiste qui se battent pour la « Démocratie » !.
Le publique ne retient que quatre ou cinq noms de Leaders sur les 96 Partis Politiques qui font la pluie à Conakry et le Soleil en France .

Alpha Condé ou Alpha Koné ? : Cette question est importante parce qu’il n’y a pas de Condé à Bobo Diaoulasso . Bref..
Ce Communiste autoritaire qui n’a jamais organisé d’élection dans son Parti Politique , qui n’a jamais présenté son bilan politique et moins encore financier à ses militants, qui n’a jamais consulté personne avant de prendre une décision , de par son exemple peut il nous donner des leçons de Démocratie ?
Un DG qui a « amassé des millions et des millions de dollars » , selon une de ses militantes de la première heure , nous disons un DG qui a ramassé des millions et des millions de dollars dans une entreprise qui ne l’appartient pas , peut-il nous inspirer confiance dans la gestion de l’Economie Nationale ?
La militante de la première heure nous apprend que c’est grâce à ces millions de dollars , que le Prof vit et fait vivre . Il a même pu s’acheter le village Baro dans sa retraite dorée .
Si Alpha « Konè . »a pu s’enrichir au point de prendre sa retraite à 48 ans , pendant que ses employeurs travaillent toujours , alors nous vous posons une dernière question :
De quelle DENRÉE S’EST-IL SUCRÉ ?
Bill Gates ,Warren Buffet , Oprah ,les Rois et Princes du Golf qui sont les hommes les plus riches de la planète travaillent toujours .
Mais Alpha s’est tellement enrichit sur le dos d’une Société qui ne l’appartient pas , qu’à 48 ans déjà il faisait valeur ses Droits à la Retraite avec des « millions et des millions de dollars. » tirés d’une Entreprise qui payait ses employés en monnaie française.
SACRÉE MILLITANTE DE PREMIÈRE HEURE !
L’Age de la retraite des Hauts Cadres Financiers dans le secteur privé est largement supérieur à 65 ans , par tout dans le monde …
Ma sœur militante de la première heure , la Bible dit :
« Les Premiers seront les derniers . » Je prie fortement que vous ne soyez pas la dernière à comprendre . Alpha Konè a trompé une partie du Peuple pendant une partie du temps .
« Il ne trompera pas tout le Peuple pendant tout le temps . »
Parlons des autres :

Cellou Dalein Diallo , Mamadou Sylla Futerec , Kassory Fofana , Sydia Toure , François Losseny Fall : sont tous des anciens chefs de clans de Lansana Conte . C’est la meilleure gang organisée de l’Afrique . Avons-nous besoin de les présenter ?

Jean Marie Dore : Dans quelle Région ira-t-il battre sa campagne ?

Bah Ousmane : On attend toujours qu’il se détermine ;

Mouctar Diallo : Ne représente rien en dehors de Bambeto .


Avec cette Farce Vive qui n’a aucune connection réelle avec le Peuple , nommer un Nouveau Premier Ministre ne sera qu’une distraction supplémentaire .
Nous ne sommes pas crise de Premier Ministre . Mais nous n’avons pas de classe politique responsable consciente des conditions de vie de notre Peuple .
Tant que cette Opposition qui s’est vendue à la France sera assise à la table de négociation , nous ne sortirons pas de l’auberge .
Elle ne veut pas aller aux Elections , elle veut le Pouvoir .
Il faut qu’elle paie ses dettes à la France .
Pour certains d’entre eux la vie de l’Opposant politique est une carrière.
C’est pourquoi il serait mieux de laisser aux Négociations de Ouagadougou la responsablité de proposer un Nouveau Premier Ministre , le Gouvernement se réservant le Droit de le refuser ou de l’accepter.

Le problème est l’Opposition, un P.M. nommé par le CNDD n’est pas la Solution .


Ben Daouda Toure

Source : Zaley.info