Dadis_Drapeau<< J'ai déployé plus de 1700 Gendarmes au Stade >> , Affirme le chef d'état Major de la Gendarmerie Nationale !

Les audiences de la commission nationale d’enquête indépendante mise en place par le Capitaine Moussa Dadis Camara pour faire la lumière sur les événements tragiques du stade du 28 septembre à la date du même nom poursuit son travail malgré tout.

Après de nombreux hommes politiques, membres du gouvernement, agents de police, autorités administratives, ce mercredi a été le tour du chef d’état major général de la gendarmerie nationale, le Colonel Ibrahima Baldé d’être entendu ce matin.

Et le patron de la gendarmerie a déclaré sans ambages qu’il a déployé sur le terrain au stade du 28 septembre plus de 1700 gendarmes dont unités venus de l’intérieur du pays afin d’empêcher la manifestation. Mais ajoute le chef d’état major avec le nombre élevé de personne, les gendarmes ont été débordés. Pour se justifier, il a parlé des faibles moyens dont dispose son unité. « Ce n’est pas le nombre qui compte mais l’efficacité »

Sur les circonstances de la tragédie, il a indiqué qu’avant d’incriminer, il faut d’abord faire une expertise balistique pour déterminer les responsabilités. Tout en ajoutant qu’il faut faire la différence l’arme trouvé sur le terrain et l’arme qui tue.

Plus loin, il a indiqué qu’il y a eu des infiltrés et des intégristes dans la manifestation en brandissant des photos.

Pour preuve, dira t-il, il y a eu 100 gendarme infiltrés aussi qui ont confirmé cette thèse, dit-on.

Il a enfin mis un accent sur le rôle républicain de la gendarmerie nationale tout en rejetant les responsabilités des massacres.

Daouda Yansané

Source : Guineelive