presidentPeuple de Guinée

Peuple du 28 septembre

Notre pays, suite à des manifestations politiques non autorisées vient de perdre certains de ses fils et filles innocents, d’autres ont été blessés des édifices publics et privés ont été vandalisés par des loubards et d’autres éléments incontrôlés.

Ces agissements sont d’autant plus graves qu’ils se sont produits un 28 septembre, date du NON historique de la Guinée, un NON qui a conduit notre pays, la Guinée à la souveraineté Nationale.

Au nom du CNDD, au nom du Gouvernement et du Peuple de Guinée, je m’incline pieusement devant la mémoire des innocentes victimes de ces actes regrettables et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Le Gouvernement par ma voix s’engage à venir au secours des familles éplorées et mettra tout en œuvre pour faire toute la lumière sur ces événements tragiques qui sont de nature à menacer la quiétude sociale chère à notre peuple croyant.

Le CNDD et le gouvernement présentent leurs condoléances aux victimes et par la même occasion déclarent les journées du mercredi 30 septembre et jeudi 1er octobre comme journées de deuil et de recueillement.

Je lance un appel à toutes les couches sociales du pays afin que la raison triomphe et que les positions partisanes soient mises de côté dans un esprit patriotique de tolérance réciproque.

Aussi tout regroupement de quelque bord ou nature que ce soit à caractère subversif est interdit jusqu'à nouvel ordre. Les services de sécurité sont invités à poursuivre et multiplier leur travail de protection des populations sans discrimination aucune.

J’invite toutes les autorités religieuses, les leaders d’opinions, les médias, les responsables des partis politiques, les organisations de la société civile à s’abstenir de tout propos et actes de nature à troubler l’ordre public et à ébranler les fondements de la nation guinéenne.

Les fauteurs de trouble et leurs commanditaires seront sévèrement punis.

Le C NDD sait compter sur la maturité de notre peuple qui a toujours su triompher de tous les défis au cours de sa longue marche vers le progrès. Ce peuple que nos chefs religieux musulmans et chrétiens invitent respectueusement le vendredi et le dimanche prochains à une journée nationale de prières et de recueillement à la mémoire des victimes et pour manifester notre solidarité à l’endroit de leurs familles !

Vive la R épublique !

Que Dieu bénisse la Guinée !

Conakry le 29 septembre 2009

Capitaine Moussa Dadis CAMARA
Président de la République,
Chef de l’Etat,
Président du CNDD,
Commandant en Chef des Forces Armées